Randy McDonald (rfmcdpei) wrote,
Randy McDonald
rfmcdpei

  • Mood:

[BRIEF NOTE] The FN, the Pieds-Noirs, and Provence

This article in the Provençal monthly Le Ravi, an interview with doctoral student Emmannuelle Comtat, examines the question of whether the pieds-noirs living in Provence support the Front national. Comtat says no, and suggests that the pieds-noirs and their descendants have become integrated into mainstream French society:

On prête souvent aux pieds-noirs une grande capacité à faire jouer les solidarités internes. L’entraide, cela a fonctionné les premières années. Aujourd’hui, ils ne forment plus véritablement une communauté. La majorité d’entre eux n’adhèrent pas aux associations de rapatriés qui sont pourtant nombreuses. Ils ne les condamnent pas toutefois, et elles jouissent le plus souvent d’une véritable légitimité. La plupart des pieds-noirs ont retrouvé au prix de nombreux efforts la position sociale qui était la leur avant 1962 même si, lors de l’arrivée en métropole, ils ont perdu un temps leurs emplois et leurs repères. Il n’y a pas eu, véritablement, de déclassement social. De fait, la nostalgie s’estompe. Certains parviennent enfin à faire le deuil de l’Algérie. Et à admettre qu’il fallait bien décoloniser.


There are some interesting parallels to be made with the resettled Silesians, Pomeranians, Prussians, and East Germans in West Germany in 1945-1990.
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 1 comment